Mon blog cinéma des films vus

12 novembre 2017

Carré 35

CARRE 35

carré 35

Documentaire, réalisateur : Eric Caravaca

Sujet :  Documentaire auto-biographique de Caravaca où il enquête sur le secret de famille : sa petite soeur est morte à l'âge de 3 ans. Elle est enterrée au carré 35 du cimetière française de Casablanca... Au fil de son enquête, il va lever le voile sur les secrets de famille.

 

Ce documentaire est bouleversant. Caravaca lie l'histoire de sa famille avec la "Grande Histoire" de France. Les secrets honteux de sa famille avec les secrets honteux de la France (son passé coloniale).

En interrogeant sa mère puis son père, il les met face à leurs contradictions concernant la vie et la mort prématurée de sa petite soeur. 

Au début, je pensais que Carré 35 concernait les films 35 min car sa mère a brûlé. Tous les films, photos qui concernent la petite soeur ont été brûlés.

Concernant ce film, Caravaca raconte:

"Tout commence sur le tournage d’un film. Le décor ce jour-là est un cimetière en Suisse. Marchant dans les allées, je me retrouve dans ce qu’on appelle le « carré enfant ». Devant ces petites tombes parsemées pour certaines de jouets noircis par le temps, émaillées de quelques mots gravés sur la pierre qui parfois ne comporte qu’une seule date, une tristesse profonde m’envahit. Je ne comprends pas : je n’ai aucune raison d’être dévasté par ces tombes d’enfants. Une évidence m’apparaît aussitôt : je porte une tristesse qui n’est pas la mienne. Mais alors à qui appartient-elle ? Et pourquoi vient-elle jusqu’à moi ? C’est ce que j’ai essayé de savoir en écrivant ce film. Carré 35, c’est tout d’abord l’histoire d’un secret : ma soeur. Christine a été le premier enfant de mes parents. C’était avant ma naissance et celle de mon frère. Son existence et sa disparition nous ont été cachées. Et puis, comme dans toute famille, les secrets finissent par filtrer."

Je pense que ce film devrait être un bijoux pour les psychologues et les conséquences des secrets de famille sur les personnes.

Posté par Alinedel à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Jalouse

JALOUSE

jalouse

Comédie française, réalisateurs : David et Stéphane FOENKINOS

Sujet :  Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d’une femme. (allociné)

 

La salle était pleine et tout le monde a beaucoup de ris. Déjà j'aime beaucoup Karine Viard. C'est vraiment très drôle très triste. j'ai beaucoup aimé.

Posté par Alinedel à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2017

Blade Runner (Ridley Scott, 1982)

BLADE RUNNER (1982)

BLADE RUNNER

Réalisateur : Ridley Scott

Acteurs : Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young,...

L'histoire:  Dans un avenir lointain (2019), la terre est surpeuplée et des colonies sont mises en place pour fuire les mégalopoles devenues invivables avec la pollution et l'insalubrité.

Une nouvelle race (créée par l'homme) se développe: les répliquants faits à leurs images... 2 choses différencie les répliquants de l'Homme : les premiers n'ont pas de souvenirs et leurs durées de vie est limitées selon la volonté de l'homme.

Ces "androids" sont soit utiles à l'homme ou ils doivent être "retirés" (tués) par des genres de "chasseurs de primes", appelés les Blade Runners.

 

Un jour, un groupe de huit répliquants, des androids très développés de type Nexus, déclarés inutiles et donc doivent être "retirés". Ils débarquent dans l'immense Mégalopole.

Harrison Ford, Rick Deckard, est chargé du retrait de ces androids...

 

 

Avis: La salle était pleine. J'étais tout devant et c'était génial! C'était beau!

Quand je suis sortie du cinéma, je ne voulais pas quitter le film et j'ai donc écouté Le Masque et la Plume du 26 septembre 1982 où les critiques  Emmanuel CARRERE, Odile GRAND, Michel PEREZ, François FORESTIER et Michel MARDORE se sont étrippés sur ce film (film mineur et vite oublié pour 4 sur 5 des critiques)... Visionnaires ces critiques!

Je ne sais pas si c'est moi qui focalise ou qui fait des plans sur la comète mais je trouve des analogies avec la Bible: l'homme crée les androids à leur image (Dieu a créé l'homme à Son image), la mégalopole est une véritable Tour de Babel où les humains créent des tours et tout le monde vit ensemble. Il faut que je revoie le film pour vérifier s'il y a d'autres choses similaires.

Posté par Alinedel à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

LE BASTION - THE STRONGHOLD (STOROZHOVA ZASTAVA)

LE BASTION - THE STRONGHOLD (STOROZHOVA ZASTAVA)

233

Sortie le 12/10/2017 (non prévu en France)

Réalisateur : Yuriy Kovalyov

Avec: Ivan Denysenko (ou Ivan Blues), décédé le 05/08/2017
Heorhiy Derevyanskyi
Danylo Kamenskyi

Film d'aventure/fantasy.

L'histoire: Lors d'une sortie avec son école pour admirer une éclipse, le jeune Vitko se retrouve une centaine d'années en arrière où il rencontre des héros légendaires. Victor va se retrouver au milieu de ces batailles avec des créatures magiques et acquérir un réel courage.

Avis: Film d'aventure agréable à suivre. J'ai relevé quelques incohérences mais je ne m'attendais pas à voir un chef d'oeuvre.

Le film est tiré d'un livre puis d'un jeu vidéo (The Stronghold).

Une chose m'a beaucoup dérangé.  Les ennemis (les cumans) du peuple gentil (dont j'ai oublié le nom) parlaient une autre langue que l'ukrainien et, plutôt que mettre des sous-titres ukrainien, une voix doublait les cumans (toujours la même voix pour les différents cumans). C'était vraiment pénible! Même si je ne comprennais pas bien sûr l'ukrainien mais le mec qui doublait avait les mêmes intonnations comme s'il lisait le scénario. Horrible!

 

Posté par Alinedel à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2017

De Nuremberg à Tokyo (documentaire, 2015)

DE NUREMBERG A TOKYO (2015)

Réalisateur : Tim B. Toidze

Documentaire, suivie d'un débat

L'histoire: Dans ce documentaire, on suit le procès au tribunal militaire international de Tokyo qui était mené en parallèle du procès Nuremberg. Alors que le procès de Nuremberg s'est déroulé pendant 10 mois, le procès de Tokyo a durée plus de 2 ans (1946 - 1948). Cette durée s'explique car les documents ont été traduits du chinois au japonais puis en anglais. Onze juges étaient présents pour onze pays : Etats-Unis, Union Soviétique, Royaume-Uni, France, Pays-Bas, Chine, Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Inde, Philippines. Les crimes jugés étaient ceux de 1931 à 1945.

Le réalisateur est un russe habitant en Russie.

 

Avis: C'était passionnant mais il a diffusé des documents des crimes commis par les japonais et c'était très violent.

Le débat qui a suivi était très intéressant. Le documentaire a été diffusé dans le cadre du festival la Justice en Culture qui se déroule jusqu'en Novembre à STRASBOURG.

Ces débats et rencontres se dérouleront tout le long d'octobre et une partie de novembre dans différents lieux de culture et stratégique de STRASBOURG.
(dont la Cathédrale)

 

Posté par Alinedel à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 juillet 2017

I am Not Madame Bovary (film chinois de Feng Xiaogang avec Fan Bingbing)

Film chinois de 2h18.

01

02

03

04

 

Film assez long mais perso je n'ai pas vu le temps passer. Le format circulaire m'a fasciné! J'hésitais à y aller mais Le Masque et la Plume m'a complètement convaincu (émission France Inter du dimanche soir le 9/07/2017)... et j'en suis ravi rien que pour l'expérience cinématographie. Avec ses formats originaux et l'histoire qui peut paraître banale mais bouleversante. La musique traditionnelle est juste fantastique.

Comme toujours, je suis toute remuée de voir ces films rares et qui me font penser que le cinéma est vraiment une forme d'Art avec un grand "A".

Voici un lien d'un trailer: https://www.youtube.com/watch?v=kWnaKxdh0v8&list=PLzkoPEa4PUxGsjV-qCkiHiyMsUKQKa2Gv&index=1

 

Posté par Alinedel à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

Monika de Ingmar Bergman (1953)

142

 

Réalisé par Ingmar Bergman avec Naemi Briese, Harriet Andersson, Lars Ekborg...

Film suédois

Deuxième film vu de Bergman. Format 1,37:1 (presque carré) en noir et blanc...

Synopsis : C'est l'histoire de Monika et Harry qui se rencontrent dans un café. Monika travaille chez un primeur et vit dans une famille remplie d'enfants avec un père alcoolique. Harry travaille dans une boutique de vaisselle et vit seul avec son père souvent malade.
Monika et Harry tombent fous amoureux et décident de tout laisser tomber pour partir sur une île et vivre pleinement... Une parenthèse enchantée dans leurs mondes lugubre et tragiques.... Le retour au réel sera d'autant plus dur...

Avis : Que c'est beau! L'image est vraiment très belle. J'ai tout aimé du film et ne voulait pas en sortir. Autant Cri et Chuchotement je l'ai trouvé froid, glacial et cruel (mais toujours beau)... pour celui-ci il y a la chaleur, les moments de tendresse qui rendent les moments cruels encore plus... cruels... les portraits en gros plan, Stockholm avec ses multiples ponts, la fuite éperdu des amants sur l'eau... Tout est si beau.
Il y a juste un petit bémol qui m'a faitsourire c'est quand le bébé (Monika tombe enceinte). Dans la première scène avec le bébé, celui-ci a un cri très faux et tout sonne faux. Mais ce défaut dans tant de perfection le rend encore plus faux :-).... Mais merci pour ce moment Monsieur Bergman... (et UGC)

Posté par Alinedel à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2017

Chongqing Hot Pot de Yang Qing

141

Chongqing Hot Pot de Yang Qing (2016)

Avec Bai Baihe, Kun Chen, Hao Qin...

Synopsis: une bande de trois amis sont propriétaires d'un restaurant à fondu dans la ville de Chongqing (la plus grande et la plus peuplée des 4 municipalités-province de Chine). Le restaurant est situé en sous-sol comme il en existe beaucoup à Chongqing. Alors qu'ils décident le vendre, afin de faire plus de profit ils l'agrandissent de manière illégal en creusant. Rapidement, ils se retrouvent dans le coffre fort d'une banque à côté...

Avis: Parmi les acteurs du film, j'ai presque envie de mettre la ville de Chongqing (qui me semble horrible)... Dans la première partie, le film installe l'histoire avec la connaissance des amis et de leurs histoires... puis dans une deuxième partie le film a plus d'action avec beaucoup d'action, de sang, de combats au couteau...

A certains moments, j'ai trouvé le film drôle...

 

 

Posté par Alinedel à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2017

L'amant d'un jour de Philippe Garrel

140

L'amant d'un jour réalisé par Philippe Garrel

Avec Eric Caravaca, Esther Garrel, Louise Chevillotte...

Synopsis: Une fille de 23 ans, suite à une rupture avec son fiancé, retourne chez son père célibataire... Enfin, c'est ce qu'elle croit car elle retrouve une jeune femme de son âge qui vit avec lui.

Avis: Film en noir et blanc. Philippe Garrel met en scène cette histoire d'amour entre le père et cette jeune femme (un prof et une étudiante). Une étrange amitié se lie entre la fille et l'amoureuse de son père. Film court. Je connais pas trop le cinéma de Garrel mais je me suis bien marré en écoutant le masque et la plume du 4/06/2017. Je mettrais peut être un lien car ils en parlent si bien...

Posté par Alinedel à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2017

Cherchez la femme de Sou Abadi

139

Cherchez la Femme réalisé par Sou Abadi

Avec Félix Moati, Camelia Jordana, William Lebghil...

Vu en avant première avec présence de Sou Abadi, Felix Moati et Camelia Jordana...

Sortie prévue le 28/06/2017.

Synopsis: Armand et Leila, étudiants à Science Po, forment un jeune couple. Ils projettent de partir à New York faire leur stage de fin d’études aux Nations Unies. Mais quand Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d'un long séjour au Yémen qui l’a radicalement transformé, il s’oppose à la relation amoureuse de sa sœur et décide de l’éloigner à tout prix d’Armand. Pour s’introduire chez Mahmoud et revoir Leila, Armand n’a pas le choix : il doit enfiler le voile intégral ! Le lendemain, une certaine Schéhérazade au visage voilé sonne à la porte de Leila, et elle ne va pas laisser Mahmoud indifférent… (allociné)

Avis: Comédie... C'est rare pour moi de rire dans un film et je me sentais gêner d'en rire avec ce sujet si sensible. Sou Abadi rit des djiadistes mais aussi des iraniens, des féministes, des communistes... Film très sympa....

139

139

139

139

139

Posté par Alinedel à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]