Mon blog cinéma des films vus

02 janvier 2018

Santa & Cie

Santa & Cie d'Alain CHABAT

Avec Golshifteh Farahani, Pio Marmai...

003

 

Comédie française.

Synopsis: Noël approche et l'usine en Laponie tourne à plein régime. Tout à coup, c'est la catastrophe! Les 92000 lutins tombent malade. Santa (Claus) va aller sur terre pour chercher un remède.

Avis: Comédie française pas désagréable et pas méchante. Ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle ni même de l'année mais ça se regarde. Il y a plein d'acteurs super connus en petits rôles (le Palmashow, Bruno Sanches, Jean-Pierre Bacri, Thomas VBD (que je connais surtout par la radio)...)

Posté par Alinedel à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 janvier 2018

Le crime de l'orient-express

Le Crime de l'orient-express de Kenneth Branagh

Avec Kenneth Branagh, johnny Depp, Michelle Pfeiffer,...

 002

Le luxe et le calme d'un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l'assassin, avant qu'il ne frappe à nouveau. D'après le célèbre roman d'Agatha Christie. (Allociné)

 

Après le film A GHOST STORY, j'ai eu l'impression de me faire agresser par la réalisation de BRANAGH et tous ses plans séquences, ses couleurs.

Un huit-clos dans un train (non, ce n'est pas Snowpiercer) enfin l'Orient Express. Hercule Poirot (Kenneth Branagh) a une belle moustache :-) Michelle PFEIFFER est splendide et elle chante même à la fin! Je ne savais pas qu'elle chantait mais c'est vrai qu'elle a fait une comédie musicale aussi (Hairspray)

 https://www.youtube.com/watch?v=KK7WacG_X5g

 

 

 

Posté par Alinedel à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

A ghost Story

001

 

A ghost Story de David Lowery

Avec Casey Affleck, Rooney Mara...

Un homme et une femme habite dans une maison en plein milieu de la campagne du Texas. Tout va pour le mieux...
Mais un jour un accident survient et Casey Affleck et devient un fantôme, tout simple avec son drap.

Ce film est un film sur la mort et le deuil. 

Le film devient hors du temps et Lowery utilise énormément de plans fixes qui durent plusieurs minutes. Je voulais absolument le voir (après les critiques du Masque et la Plume d'hier) et je suis bien contente de l'avoir fait!

Alors il y a une scéne déjà d'anthologie dans ce fim : la scène du gâteau...

A découvrir...

 

Posté par Alinedel à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Films vus en 2018

001.  A ghost Story
002. Le crime de l'orient express
003. Santa & Cie
004. L'échappée belle

Posté par Alinedel à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2017

TOP / FLOP 2017

TOP 2017 (12 films, je me limite!) :

Premier contact de Denis Villeneuve - parce que je n'aime pas forcément la SF et que celui-ci j'aime

Entre les Fontières (un documentaire sur les demandeurs d'asile bloqués à Israël) - parce qu'il faut un documentaire et que, malgré le sujet un peu lourd, le sujet est abordé de manière soft)

La La Land - parce que Damien Chazelle là fait un film qui fait du bien <3 

Moonlight - parce que l'exercice cinématographique est juste fantastique

Lumière ! L'aventure commence... - parce que Frémaux nous montre que l'ancien est très moderne!

1:54 - parce que personne l'a vu et qu'il faut le voir 

Le disciple (film russe) - parce que j'en ai pas entendu parlé et qu'il parle de plein de choses 

Tunnel - parce que le scénario a l'air bâteau (un mec bloqué dans un tunnel) mais que le réalisateur Kim Seong-hoon et les scénaristes rendent le film avec plein de rebondissement (je crois que je n'ai pas respiré pendant 2h7 - enfin si sinon je serai morte mais bon... c'est façon de parler)

Le grand méchant renard et autres contes - parce qu'il faut un dessin annimé et que j'ai A-DO-RE les dessins! Je suis contente d'avoir pu montrer ce film au cinéma à mes petites nièces d'Alsace <3

Baby Driver! - parce qu'il fait du bien (je l'ai vu 3 fois) même Kevin Spacey (AAAAAAHHHH ! Au bûcher!)

Ex Libris : The NY public Library de Wiseman - parce qu'il s'agit d'un documentaire de 3h17 qui m'a parru beaucoup moins (rien que pour ça!) et qu'il nous emmène en balade à NY dans des quartiers improbables (pour autre chose que des meurtres et des viols...)

Lucky - parce que c'était juste génial

 

FLOP 2017 (8 films) :

The last Face de Sean Penn - parce que c'était juste HORRIBLE! (à ne voir sous aucun prétexte!)

Baby Phone - parce que commédie française que je veux plus voir

Alibi.com Alibi.com (2x parce que c'est 2x flops) - parce que comédie française que je veux plus voir (franchement j'ai pas aimé - je préfère 5h de cinéma muet noir et blanc de 1921 à 1 heure de ça)

Power Rangers - parce que bon mais quelle idée d'avoir perdu 2h04 de mon temps!

Les fantômes d'Ismaël - parce que j'ai essayé mais non... ça passe pas! 

Loue-moi! - parce que voilà...

Barbara - parce que j'ai pas du tout accorché!

Mazinger Z - parce que j'ai rien compris mais le point positif c'est que j'avais l'impression d'être de nouveau un mercredi matin devant club Dorothée! Il manquait que la voix de Minet des Musclés ou quelqu'un d'autre du Club!

 

Posté par Alinedel à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 novembre 2017

Carré 35

CARRE 35

carré 35

Documentaire, réalisateur : Eric Caravaca

Sujet :  Documentaire auto-biographique de Caravaca où il enquête sur le secret de famille : sa petite soeur est morte à l'âge de 3 ans. Elle est enterrée au carré 35 du cimetière française de Casablanca... Au fil de son enquête, il va lever le voile sur les secrets de famille.

 

Ce documentaire est bouleversant. Caravaca lie l'histoire de sa famille avec la "Grande Histoire" de France. Les secrets honteux de sa famille avec les secrets honteux de la France (son passé coloniale).

En interrogeant sa mère puis son père, il les met face à leurs contradictions concernant la vie et la mort prématurée de sa petite soeur. 

Au début, je pensais que Carré 35 concernait les films 35 min car sa mère a brûlé. Tous les films, photos qui concernent la petite soeur ont été brûlés.

Concernant ce film, Caravaca raconte:

"Tout commence sur le tournage d’un film. Le décor ce jour-là est un cimetière en Suisse. Marchant dans les allées, je me retrouve dans ce qu’on appelle le « carré enfant ». Devant ces petites tombes parsemées pour certaines de jouets noircis par le temps, émaillées de quelques mots gravés sur la pierre qui parfois ne comporte qu’une seule date, une tristesse profonde m’envahit. Je ne comprends pas : je n’ai aucune raison d’être dévasté par ces tombes d’enfants. Une évidence m’apparaît aussitôt : je porte une tristesse qui n’est pas la mienne. Mais alors à qui appartient-elle ? Et pourquoi vient-elle jusqu’à moi ? C’est ce que j’ai essayé de savoir en écrivant ce film. Carré 35, c’est tout d’abord l’histoire d’un secret : ma soeur. Christine a été le premier enfant de mes parents. C’était avant ma naissance et celle de mon frère. Son existence et sa disparition nous ont été cachées. Et puis, comme dans toute famille, les secrets finissent par filtrer."

Je pense que ce film devrait être un bijoux pour les psychologues et les conséquences des secrets de famille sur les personnes.

Posté par Alinedel à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jalouse

JALOUSE

jalouse

Comédie française, réalisateurs : David et Stéphane FOENKINOS

Sujet :  Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d’une femme. (allociné)

 

La salle était pleine et tout le monde a beaucoup de ris. Déjà j'aime beaucoup Karine Viard. C'est vraiment très drôle très triste. j'ai beaucoup aimé.

Posté par Alinedel à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2017

Blade Runner (Ridley Scott, 1982)

BLADE RUNNER (1982)

BLADE RUNNER

Réalisateur : Ridley Scott

Acteurs : Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young,...

L'histoire:  Dans un avenir lointain (2019), la terre est surpeuplée et des colonies sont mises en place pour fuire les mégalopoles devenues invivables avec la pollution et l'insalubrité.

Une nouvelle race (créée par l'homme) se développe: les répliquants faits à leurs images... 2 choses différencie les répliquants de l'Homme : les premiers n'ont pas de souvenirs et leurs durées de vie est limitées selon la volonté de l'homme.

Ces "androids" sont soit utiles à l'homme ou ils doivent être "retirés" (tués) par des genres de "chasseurs de primes", appelés les Blade Runners.

 

Un jour, un groupe de huit répliquants, des androids très développés de type Nexus, déclarés inutiles et donc doivent être "retirés". Ils débarquent dans l'immense Mégalopole.

Harrison Ford, Rick Deckard, est chargé du retrait de ces androids...

 

 

Avis: La salle était pleine. J'étais tout devant et c'était génial! C'était beau!

Quand je suis sortie du cinéma, je ne voulais pas quitter le film et j'ai donc écouté Le Masque et la Plume du 26 septembre 1982 où les critiques  Emmanuel CARRERE, Odile GRAND, Michel PEREZ, François FORESTIER et Michel MARDORE se sont étrippés sur ce film (film mineur et vite oublié pour 4 sur 5 des critiques)... Visionnaires ces critiques!

Je ne sais pas si c'est moi qui focalise ou qui fait des plans sur la comète mais je trouve des analogies avec la Bible: l'homme crée les androids à leur image (Dieu a créé l'homme à Son image), la mégalopole est une véritable Tour de Babel où les humains créent des tours et tout le monde vit ensemble. Il faut que je revoie le film pour vérifier s'il y a d'autres choses similaires.

Posté par Alinedel à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

LE BASTION - THE STRONGHOLD (STOROZHOVA ZASTAVA)

LE BASTION - THE STRONGHOLD (STOROZHOVA ZASTAVA)

233

Sortie le 12/10/2017 (non prévu en France)

Réalisateur : Yuriy Kovalyov

Avec: Ivan Denysenko (ou Ivan Blues), décédé le 05/08/2017
Heorhiy Derevyanskyi
Danylo Kamenskyi

Film d'aventure/fantasy.

L'histoire: Lors d'une sortie avec son école pour admirer une éclipse, le jeune Vitko se retrouve une centaine d'années en arrière où il rencontre des héros légendaires. Victor va se retrouver au milieu de ces batailles avec des créatures magiques et acquérir un réel courage.

Avis: Film d'aventure agréable à suivre. J'ai relevé quelques incohérences mais je ne m'attendais pas à voir un chef d'oeuvre.

Le film est tiré d'un livre puis d'un jeu vidéo (The Stronghold).

Une chose m'a beaucoup dérangé.  Les ennemis (les cumans) du peuple gentil (dont j'ai oublié le nom) parlaient une autre langue que l'ukrainien et, plutôt que mettre des sous-titres ukrainien, une voix doublait les cumans (toujours la même voix pour les différents cumans). C'était vraiment pénible! Même si je ne comprennais pas bien sûr l'ukrainien mais le mec qui doublait avait les mêmes intonnations comme s'il lisait le scénario. Horrible!

 

Posté par Alinedel à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2017

De Nuremberg à Tokyo (documentaire, 2015)

DE NUREMBERG A TOKYO (2015)

Réalisateur : Tim B. Toidze

Documentaire, suivie d'un débat

L'histoire: Dans ce documentaire, on suit le procès au tribunal militaire international de Tokyo qui était mené en parallèle du procès Nuremberg. Alors que le procès de Nuremberg s'est déroulé pendant 10 mois, le procès de Tokyo a durée plus de 2 ans (1946 - 1948). Cette durée s'explique car les documents ont été traduits du chinois au japonais puis en anglais. Onze juges étaient présents pour onze pays : Etats-Unis, Union Soviétique, Royaume-Uni, France, Pays-Bas, Chine, Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Inde, Philippines. Les crimes jugés étaient ceux de 1931 à 1945.

Le réalisateur est un russe habitant en Russie.

 

Avis: C'était passionnant mais il a diffusé des documents des crimes commis par les japonais et c'était très violent.

Le débat qui a suivi était très intéressant. Le documentaire a été diffusé dans le cadre du festival la Justice en Culture qui se déroule jusqu'en Novembre à STRASBOURG.

Ces débats et rencontres se dérouleront tout le long d'octobre et une partie de novembre dans différents lieux de culture et stratégique de STRASBOURG.
(dont la Cathédrale)

 

Posté par Alinedel à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]